Médiation familiale

Vous vous séparez, vous divorcez…

 

Que vous soyez dans l’optique d’entamer la procédure ou que vous soyez en plein dedans, vous souhaitez une aide extérieure pour apaiser les conflits à venir ou présents.

 

Pour que la procédure soit brève, et la moins conflictuelle possible, il peut être utile de consulter un psychologue pour une médiation familiale et qui pourra vous aider à trouver des solutions de compromis, qui s’inscrivent dans une perspective d’avenir plus serein pour vous, votre reconstruction.

Vous avez des enfants ? La vigilance doit être portée sur la place des enfants qui ne doivent en aucun cas être les otages des conflits d’adultes.

À tout moment, malgré la séparation, vos enfants doivent pouvoir continuer de disposer d’un père et d’une mère solides, lucides et combatifs, non pas l’un contre l’autre mais l’un avec l’autre pour assurer le meilleur avenir possible pour l’enfant.

On divorce de son conjoint,  jamais de ses enfants

 

La médiation peut alors vous permettre de vous soutenir dans votre parentalité, quand bien même vous avez rompu votre lien de conjugalité.

Je crois profondément qu’il est possible d’être des parents suffisamment bons dans une relation intelligente, même lorsque le couple souhaite prendre un itinéraire différent.

L’intérêt de la médiation est aussi de vous préparer au mieux à exprimer en audience de quelle façon vous allez assurer l’intérêt de votre enfant. Revenir sur le conflit au moment de la médiation et dans ce lieu neutre, vous évite de le faire lors de l’audience face au Juge des Affaires Familiales.