Supervision et Analyse de pratique

« La souffrance est, d’une façon générale, indissociable de l’expérience du travail. Mais la souffrance n’est pas que l’aboutissement d’un processus regrettable. La souffrance n’est pas seulement une conséquence du réel du travail. La résistance du réel, c’est aussi un point de départ. Je ne réussis pas, je reviens, je recommence, j’échoue, j’échoue le temps qu’il faut. Et, à force d’échouer, un jour vient une idée que je pourrais ne pas avoir eue si je n’avais pas échoué suffisamment longtemps. »

Pour une clinique de la souffrance au travail – Entretien avec Benoît Schneider

par Christophe Dejours

 

soignants

 

Prendre soin d’un Etre humain commence par réaliser qu’il en est un.

Le public âgé et les problématiques liées au vieillissement exige de votre part un niveau de compétence, de savoir-faire et de savoir-être souvent mis à rude épreuve. Les troubles du comportement et le fonctionnement psychologique sont majoritairement les problématiques qui déroutent le plus les soignants.

Procurer des soins adaptés et de qualité à une personne malade, en établissement ou encore à domicile,  quand on ignore le pourquoi, du comment, c’est purement et simplement impossible.

Le manque de temps, le manque de personnel, le manque de moyen sont les arguments martelés par des soignants au premier plan des accompagnements. Tiraillés entre le « il faut » et le « je voudrais », ces états de fait causent aux soignants stress, frustration, sentiment d’impuissance, d’épuisement et peuvent conduire jusqu’au Burn-Out

Quant la personne accompagnée, elle vit dans un sentiment d’insécurité renforcé, absence/perte de confiance et d’incompréhension jusqu’à la majoration de ces troubles.

humour-oeuf

Avant de chercher les réponses, posons-nous les bonnes questions.

Je vous propose un accompagnement spécifique par le biais de consultation simple, de groupes de paroles, d’analyse de pratique, mais aussi au besoin par des formations adaptées.